Saint Seiya RPG

Ce sera peut être à toi de décider du sort du monde..
 

Partagez | 
 

 Cloth de Sparte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kemijah




Messages : 1
Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Cloth de Sparte   Jeu 16 Avr - 19:54

Cloth de Sparte

Techniques de la cloth

Invocation:Champ de bataille:Permet a son utilisateur de faire invoqué plusieurs guerrier spartiates armés de bouclier et de lances

Armadas:Fais apparaitre son épée de Chaos qui lui permet de ce battre ainsi,étant un expert dans le combat au corps a corps.

La cloth:

Étant une silver cloth,l'armure de couleur blanche accompagné de l'insigne de Sparte au centre de l'armure (une sorte de V)

C'est quoi Sparte?

Sparte (ou Lacédémone ou Spártē, en Grec : Σπάρτη Spártē, en Dorien : Spárta Σπάρτα) était la capitale de la Laconie et l'une des cités-États Doriennes les plus puissantes de la Grèce antique, avec Athènes et Thèbes. Elle fut constituée probablement vers la fin du IXe siècle, début du VIIIe, par le synœcisme (regroupement) de quatre villages d’origine Dorienne : Limnai, Kynosoura, Mesoa et Pitana, un cinquième, Amyclées (Située sur l'Eurotas, au Sud-est de Sparte), distant de quelques kilomètres, viendra s'y ajouter à une époque toujours inconnue. Dès cette époque la structure de l’État Spartiate se mit en place. Les citoyens Spartiates possédaient chacun un lot de terre conquise, cultivée par les vaincus (Les Hilotes). La cité rayonna sur l’Hellade, entretenant le commerce avec la Grèce, l’Égypte et l’Asie Mineure. Dès lors, sa principale rivale fut Argos. La préhistoire de Sparte est difficile à reconstruire, parce que la littérature, qui est la seule preuve de cette époque lointaine, voit les événements qu'elle décrit faussés par la tradition orale.

Hérodote (Historien Grec, v.484-v.425. Livre I, 56,3) avance toutefois certains éléments de preuve. On pense que la plus ancienne trace d'habitat dans la région de Sparte date du moyen-néolithique. Elle est composée de poterie trouvées à proximité de Kouphovouno, quelques deux kilomètres au Sud-sud-ouest de Sparte. Ce sont ces premières traces de la civilisation Mycénienne Spartiates, qui sont représentées dans l'Iliade Homère. Cette civilisation semble avoir sombré dans le déclin à la fin de l'âge du bronze, alors que, selon Hérodote, des tribus Macédoniennes du Nord s'installaient dans le Péloponnèse où ils furent appelés Doriens et où ils supplantèrent les tribus locales. Les Doriens seraient donc à considérer à l'origine de Sparte. Les données archéologiques indiquent que la cité, était relativement inaccessible en raison de la topographie géographique, une plaine sur un plateau entre la chaîne de montagne Taygète (ou Taÿgetos, en Grec : Ταΰγετος) et le Parnon (Montagne qui sépare la Laconie de l'Arcadie). Elle fut de ce fait sécurisée dès le début de son existence et ne fut jamais fortifiée.

Quelques histoires?

Selon Pausanias (Géographe Grec, v.115-v.180, livre III - Description de la Grèce) et la mythologie Grecque, la Laconie eut pour premier Roi Lélex. Son fils ou petit-fils selon les auteurs, Eurotas donna son nom au fleuve principal de la Laconie. N'ayant pas d'héritier mâle, il laissa son royaume à son gendre, époux de sa fille Sparta, Lacédémon (Fils de Zeus et de Taygète) qui lui, donna son nom à la montagne surplombant Sparte. En accédant au trône, Lacédémon donna son nom aussi à toute la région qu'il gouvernait et celui de sa femme à la ville à proprement parler, d'où le nom de Sparte. Suivant son exemple, l'un de ses fils, Amyclas, fonda la ville d'Amyclées. La royauté passa ensuite à un petit-fils d'Amyclas, Œbale, qui épousa Gorgophoné, fille de Persée (Fils de Zeus et de Danaé), puis a son fils, Tyndare. Celui-ci vit son trône très contesté par son beau-frère Hippocoon et fut obligé de fuir en Messénie, où il épousa Léda. Il fut remis sur le trône par Héraclès (Fils de Zeus et d’une mortelle).

Il reçut à sa cour Ménélas (ou Ménélaos, Fils d'Atrée et d'Érope), Prince exilé de Mycènes après qu'il ait épousé Hélène. Il lui légua le royaume de Sparte. La royauté passa quand même à son fils, Phœbé, puis à Ménélas (ou Ménélaos) devenu son gendre. Ce dernier fut le frère d'Agamemnon. Le jeune Pâris (Prince Troyen, second fils du Roi Priam et d'Hécube) enleva Hélène et la conduisit à Troie, ce qui entraîna l'expédition d'Agamemnon et des chefs Grecs pour la reprendre. À Ménélas (ou Ménélaos) succéda son gendre Oreste. Il fut le fils d'Agamemnon et de Clytemnestre, époux de sa fille Hermione. Son fils Aristomachos (ou Aristomaque) lui succéda, puis le fils de ce dernier monta sur le trône.

Aristodème (ou Aristodemos ou Aristódêmos, en Grec : 'Aριστόδημος, de αριστος aristos "meilleur" et δημος dêmos "peuple", v.950) arriva donc au pouvoir, comme ses aïeuls ce fut un Héraclides. Il épousa Argia II (ou Argie ou Argeía, en Grec : 'Aργεία), fille du Roi de Thèbes, Antésion et il eut deux enfants (jumeaux ?) Eurysthène (ou Eurysthènes, en Grec : Εuρυσθένης, 1104 à 1066 ou ? à v.930) et Proclès (ou Prokles, en Grec : Προκλῆς, 1104 à 1062 ou ? à v.930). Il mourut foudroyé et ses fils, suite à un oracle de la Pythie, fondèrent les deux branches familiales qui régnèrent sur Sparte, les Eurypontides (ou Proclides ou Branche de Proclès) et les Agiades (ou Eurysthènides ou Branche d'Eurystène). Il y a des incertitudes sur l'origine et l'existence de ces deux dynasties. Certains spécialistes pensent qu’il y avait au début trois Rois, chacun commandant l'une des trois tribus attestées au début de la Première Guerres de Messénie. L’un des trois Rois aurait ensuite disparu. Une autre hypothèse fait des Agiades les Rois des anciens Achéens, Cléomène I (520-490), se déclarera Achéens et non Dorien à Athènes, les Eurypontides étant les envahisseurs Doriens. Enfin, une dernière version se fonde sur la localisation des tombeaux royaux, qui fait des Agiades les représentants d’une partie de la Laconie, Pitana et Mésoa et les Eurypontides, ceux d'une autre, Limai et Konooura ?.

Quoi qu'il en fût, le pouvoir royal se transmit au plus proche descendant du plus proche détenteur du pouvoir. Pierre Carlier explique que c’était le fils qui passait avant le frère par droit d'aînesse. Le fils né quand le père était déjà Roi primait sur ceux pour lesquels ce n’était pas le cas. Néanmoins les Spartiates interprèteront de manière assez libre cette règle de succession. Les pouvoirs des Rois furent essentiellement militaires et religieux. Aux débuts, ils pouvaient mener la guerre contre le pays de leur choix et leur pouvoir était collégial. Passé la mythologie on retient aujourd'hui la création de Sparte à la fin du IX siècle ou début du VIIIe. Elle se fit par le regroupement de quatre villages d’origine Dorienne. Dans le Catalogue des vaisseaux (Passage du chant II de l'Iliade d'Homère) figure "Lacédémone et ses profondes vallées" (II, 581). De la région sont citées neuf bourgades : Amyclées, Augées, Brysées, Hélos, Laas, Messé, Œtyle, Pharis et Sparte.

Selon la tradition ce fut Agis I (En Grec : 'Aγις Α', 1032 à 1031/1001 ou v.930 à v.900) fils d'Eutysthène et d'Anaxandra (Fille du Roi de Cléonoe Thersandros) qui succéda à son père pour les Agiades. Il fut le véritable fondateur de cette dynastie royale. Beaucoup de spécialistes pensent qu'il appartient plus à la mythologie qu'à de l'histoire. La tradition lui attribue la capture de la ville maritime d'Hélos. Selon Eusèbe de Césarée (ou Eusèbe Pamphile de Césarée, Prélat Grec, écrivain, théologien et apologète Chrétien, v.265-v.340) il régna seulement un an et selon Apollodore d'Athènes (ou Apollódôros, grammairien Grec du IIe siècle av.J.C), environ 31 ans ?.

Il eut deux fils, Échestratos (ou Échestrate ou Echestratus ou Ekhéstratos, en Grec : 'Eχέστρατος, v.900 à v.870) et Amphiclès. Ce fut le premier qui lui succéda. On ne sait rien de son règne, juste que sous celui-ci, il asservit la région de Cynuria (ou Kynouria), une des tribus les plus anciennes de la péninsule sur la frontière avec Argos. Selon Jérôme de Stridon (ou Saint Jérôme ou Eusebius Sophronius Hieronymus Stridonensis, moine, traducteur de la Bible, docteur de l'Église, v.347-420) il régna pendant 35 ans. Selon les Excerpta Latina Barbari (ou Extraits Latins d'un barbare, chronique universelle en Latin), 34 ans.

Ce fut son fils son fils Léobotès (ou Labotas ou Léobatas, en Grec : Λεωβώτης ou Λαβώτας, v.870 à v.840) qui lui succéda. Eusèbe de Césarée, Jérôme de Stridon et les Excerpta Latina Barbari lui donnent 37 ans de règne, pendant lesquels aurait eu lieu la première guerre entre Sparte et Argos. Hérodote (Historien Grec, 484-v.425) rapporte que, sous son règne, les lois de Lycurgue furent apportées à Sparte, alors que pour Pausanias (Géographe Grec, v.115-v.180), l'évènement n'eut lieu que sous le règne de son petit-fils Agésilas I. Le premier aurait peut-être plus raison car comme Léobotès était trop jeune pour régner lorsque son père mourut ce fut son oncle Lycurgue (ou Lykoúrgos, en Grec : Λυκούργος) qui assura le pouvoir en tant que Régent pour l'enfant. Pendant cette période, tel que rapporté par Hérodote, Lycurgue aurait donc mis en place la première constitution de la cité.

Les réformes de Lycurgue (Personnage mythique pour certains spécialistes) furent un véritable tournant pour la ville. Elles répondirent à des objectifs politique et militaire. Tout fut mis en place pour renforcer la puissance de la cité. À cette époque Sparte fut la plus puissante ville de la région, entretenant le commerce avec la Grèce, l’Égypte et l’Asie Mineure. Dès lors, sa principale rivale fut l'Arcadie avec la cité d'Argos qui lui résista. Sous Léobotès et son collègue Euryphon (ou Eurypon, v.890 à v.860) pour les Eurypontides Sparte prit de de l'ampleur et soumit l'ensemble de la Laconie. Elle commença par annexer toute la plaine de l'Eurotas, ensuite elle repoussa les Argiens (Habitants d'Argos) et s'assura le contrôle de toute la région. On ne connait pas le nom de l'épouse de Léobotès, son fils lui succéda.

Un exemple de ce que je pourrais faire via la cloth





Dernière édition par Kemijah le Dim 19 Avr - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiriyuu




Messages : 7
Date d'inscription : 24/03/2015

MessageSujet: Re: Cloth de Sparte   Ven 17 Avr - 19:22

madara du ss
Revenir en haut Aller en bas
Kirizuke




Messages : 4
Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: Re: Cloth de Sparte   Sam 18 Avr - 10:06

Une des cloth les plus cheat bien jouer
Revenir en haut Aller en bas
Mech


avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Cloth de Sparte   Sam 18 Avr - 11:50

Tant de fautes sur l'armure et tant de fautes d’orthographe à la fois, sérieusement ? Et aussi pourquoi poster ça ici ? Met le direct dans la fiche...

Déjà, Carina n'a pas "d'éppé" comme tu le dis si bien et ses attaques ne sont aucunement si diversifiés, il a uniquement une attaque qui relâche une grosse déflagration tout autours et il est protégé d'une onde pendant qu'il prépare l'attaque et... Non, c'est sa seule attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Ura




Messages : 2
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Cloth de Sparte   Dim 19 Avr - 19:44

Fiche validé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Cloth de Sparte   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cloth de Sparte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A Sparte, un peu plus tard...
» Spirit world Cloth
» Katarina de Sparte, voie de l'armée
» Une histoire commune, un destin différent, un avenir commun
» Détail de la mission "Appuie contre Thoros"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya RPG :: Progression RP :: Acquisitions-